"Il fallait serrer le Moulon"

2017-2018 MOULON2

Ce sont le mots que le président Ricou a prononcé à la fin du match complétement suréaliste. En effet, ça démarrait fort pour les municipaux. A l'arrivée Mounir a occasionné une petite frayeur à ses coéquipiers en prenant un peu trop large l'entrée au stadium Mounicipal. Heureusement, l'intelligence collective a parlé et le libournais est reparti sans casse. Sur le rectangle vert, Armando titulaire indiscutable dans les buts. Tortue associé à Mounir avec Titi et François sur les côtés. Le milieu laisse rêveur - Simon, Vivien et Yannick avec Mourad pour orchestrer le jeu. Mouss, Ricou sur le front de l'attaque. Le coach et Ahmed complètent l'effectif.

Sur un terrain en piteux état, un superbe éclairage et un vent de dingue, Moulonnais et Libournais vont en découdre. Et les premières offensives libournaises ne vont pas tarder. Mouss, Ricou ont plusieurs fois l'occasion de scorer suite à de beaux mouvements inités par le milieu magique Vivien, Simon, Yannick et Mourad. Ca joue au foot malgré le terrain, mais pas d'efficacité. Ce n'est pas le cas des hôtes du soir, qui sur une relance peu heureuse de François et une déviation de la tête de Tortue, Armando effectue un arrêt sur sa ligne, le cuir revient dans les pieds de Titi qui veut dégager et expédie le ballon dans la lucarne libournaise : 1-0. Quelle poisse !! La seule occasion bleue marine. Les municipaux repartent de l'avant et se créent une foultitude d'occasions sans efficacité. A noté que la partie est musclée. Le 14 moulonais affuté comme jamais s'engage, joue physique et impose sa présence au milieu. Quand au 11, un touché de balle hors pair qui fait tourner la tête à la défense bleue ciel. Ahmed rentre, mais lui aussi ne trouve pas le cadre. Corner, coup franc, frappe des 18 m, tout est passé en revue, mais rien ! 

A la mi-temps, Coach David rentre et Titi touché laisse sa place. 3 occasions supplémentaires pour les moulonnais et un but en fin de seconde période. 2-0. Pourtant durant le second acte, joué contre le vent et sur une pente contraire, les municipaux gardent le pied sur le ballon. Ca joue, le jeu est projeté vers l'avant mais toujours même constat, pas de but. Tous les moyens sont bons côté moulonnais pour stopper les actions avec un état d'esprit pas très fair-play ; le n°12 est à 2 crampons de faucher Mouss, ce même 12 qui intentionnellement met la main sur un ballon qui était destiné à Yannick dans la profondeur ou encore cet autre joueur qui tâcle en pleine surface et  pris comme un enfant déclare "je suis tombé !!". Ce qui a le don de provoquer l'hilarité chez les municipaux tellement la mauvaise foi est criante. Malgré tout, les municipaux, ne peuvent se retrancher derrière ses errements de jeu, mais plutôt s'interroger sur l'efficacité face au but. Les statistiques sont effarantes, plus de 30 occasions de but sur l'ensemble du match et aucun but. Le coach rappelle qu'à l'entrainement " il est important de travailler les frappes !". On attend une réaction la semaine prochaine surtout face au but.

PS : petit clin d'oeil au défenseur moulonnais sûrement inspiré par ce film d'anthologie :