Ce soir, match de coupe des champignons et aussi derby au stade " mare a canard " (maraccana) de Libourne à Clémenceau. Ouf........on va y arriver !!!! 
Eh oui, pour le premier match de 2018, nos Municipaux (tout requinqués par le foie gras et les huitres, avec la petite brioche aussi pour la plupart quand- meme .....voyez ce que je veux dire ! ) affrontent Les Girondins de Libourne, équipe redoutable qu'on ne présente plus ! 
Une quinzaine de joueurs par équipe sont prets à en découdre.
Début des hostilités dans cette douceur hivernale (5° environ) que tous semblent apprécier ....et pour une fois pas un moustique à l'horizon...... sur une pelouse un tantinet grassouillette mais très jouable toutefois pour pratiquer du beau jeu. 
Cette première mi-temps est équilibrée, chaque équipe s' appliquant à bien faire tourner le ballon, avec, à regrets, pas mal d'imprécisions dans les passes. Il y a néanmoins " l'envie d'avoir envie" ( merci Johnny, on pense à toi !) c' est bon celle-là elle est placée ...... ! désolé c'était plus fort que moi). 
Donc, comme dirait l'autre " revenons à nos moutons" sur le pré, tiens elle bonne celle- là aussi on la garde ! oui alors les occasions se multiplient, surtout coté Municipaux, mais ce sont Les Girondins de Libourne qui marquent 3 buts, suite à des hésitations et maladresses des bleus-ciel dans les 30 derniers mètres. Peut-être à mettre sur le compte du brouillard qui a vite fait son apparition et qui s' est intensifié fortement. 45ième min. La pause est sifflée avec ce retard de 3 buts, assez injuste car plusieurs offensives des municipaux auraient du faire mouche avec plus de précision en attaque surtout sur les centres.

AMICAL 2017-2018 GIRONDINS DE LIBOURNE

Quel dommage ! 
Malgré tout, les hotes du soir y croient, se remotivent, s' encouragent ....c' est de bonne augure tout çà ! Puis survint le tournant du match : le vice-président ricou, quelque peu frustré et inquiet, en remet une couche en murmurant à l'oreille de chaque joueur ces 6 mots magiques " pense à ta prime de match ! " 
Les 4, 5 joueurs n'ayant pas débuté le match font leur entrée en jeu et le deuxième acte reprend; certes la tete dans le brouillard, épais, mais pas la tete dans le guidon comme le dit la formule ...! et on voit rapidement nos vaillants municipaux désireux de vite réduire le score ; louables intentions n'est-ce pas ! 
Et donc, comme par magie, ils jouent plus haut, imposent vraiment leur jeu en ayant le monopole du ballon. Les passes se font précises, tous les joueurs font plaisir à voir et il n' y a plus qu' une équipe sur le terrain. Les pauvres Girondins, pris à la gorge, vont vite craquer, tellement les municipaux se font pressants. Et c' est en toute logique qu' on assiste à la REMONTADA en ce début d'année. Sur de magnifiques actions collectives bien construites, comme seul le grand BARCA peut nous offrir, les buts s'enchainent ! et d' 1.... et de 2..... et de 3..... score de 3 partout à 7 ou 8 mn de la fin; incroyable c'est de la folie sur le terrain, tout réussit aux Municipaux et chaque occasion se transforme en but. Sur la touche aussi coté bleu-ciel et dans les tribunes, ça exulte .....! même Marco, à 2-3, en chaussons et la bouteile de rhum à la main, venu encourager son équipe n'en pouvant plus, est parti du stade ! son cœur aller lacher ......incroyable ! du jamais vu à Libourne .... 
Incroyable retournement de situation, étant revenus à égalité, nos municipaux vont meme arracher la victoire à quelques minutes de la fin, une fois n'est pas coutume c'est l'homme l'ombre, celui qui abat un travail consédérable dans son couloir qui va prendre la lumière et permettre aux siens de passer devant : Pat. Cela fait 4 à 3 pour les Municipaux et le stade chavire de bonheur ! du jamais vu messieurs-dames, je vous le dis !!!! La fin du match est sifflée par l'excellent arbitre Mr. Bautrot qui pour une fois ne s'est pas vautré ! euh..... ouais.... elle est bien bonne aussi ! merci pour lui ! les joueurs se congratulent, serrent la poigne à leur valeureux et sympatiques adversaires d'un soir qui rentrent aux vestiaires dépités et la tete dans les chaussettes et la..........entre les jambes. Bon ça c'est normal ! reprends- toi Eugène !!!! désolé c'est la faim qui m'attrape .... 
Ce derby a tenu toutes ses promesses, engagé, rugueux mais correct, suspense entier jusqu' au dénouement du match. Bref, tout y était ! Ne manquaient que les pom pom girls.... 
Bravo donc aux 30 acteurs et aux staffs qui ont ensuite partagé le pot de l'amitié avec les supporters dans la joie et la bonne humeur, composé de Cacolac et de succulentes pizzas de chez La Boîte à Pizza. 

                                                                                                                                                    Eugène Riccomano